Installation électrique d’une salle de bain ou d’une cuisine

Il est primordial d’avoir une installation conforme aux normes (NF C 15-100) pour assurer le confort quotidien, mais aussi pour limiter les risques liés à ce domaine (électrocution, court-circuit, incendies…).

Et la cuisine et la salle de bain nécessite une attention toute particulière dans la mesure où on y trouve une entrée importante d’eau ainsi qu’une multitude d’appareils électriques consommateurs de courant. La prudence est de rigueur et le respect des normes est essentiel et vital.

 

Branchement électrique dans la salle de bain

Le branchement électrique d’une salle de bain est une opération très délicate qui comporte de sérieux risques de conductibilité électrique. Pour prévenir tous dangers d’électrisation ou d’électrocution, la norme NF C 15-100 a divisé la salle de bain en quatre volumes en fonction de l’emplacement de la zone d’eau (baignoire, douche).

Il convient de respecter les distances dans les installations. Le volume 0 est l’intérieure même de la baignoire ou de la douche, où aucun appareil électrique n’est admis. On peut disposer un éclairage de faible intensité et un chauffe-eau à raccordement de terre protégé par un disjoncteur de 30mA sur le volume 1 qui est la surface juste en dessus du volume 0, jusqu’à une hauteur de 2,25m.

Le volume 2, zone située à 0,60m autour de la baignoire et sur une hauteur de 2,25m, tolère les luminaires avec un double isolant ainsi que les prises à très faible puissance. Le reste de la pièce jusqu’à 2,40m de hauteur constituant le volume 3 peut supporter sans risque les lave-linge et sèche-linge, les radiateurs électriques, les éclairages, interrupteurs et prises de 230 V avec conducteur de terre, le tout protégé par un interrupteur différentiel de 30 mA.

 

Installation électrique d’une cuisine

Une cuisine à l’instar d’une salle de bain est une zone d’eau et d’appareils électroménagers divers. Il est donc impératif de respecter les normes de sécurité dans les branchements électriques dans cette pièce.

Elle comprendra donc différents circuits et l’élément de protection principale est de relier tous les circuits par un disjoncteur différentiel de 30A.

On y trouve un circuit pour les luminaires (lustres, appliques ou lampes électriques) connecté par des fils conducteurs de 1,5mm2 et protégé par un coupe-circuit de 10A ; un circuit pour les prises de courant pour les appareils électroménagers avec en plus un circuit spécialisé pour les machines à forte consommation d’énergies, tous deux connectés par des conducteurs de 2,5mm2 et protégé par un disjoncteur de 20A.

Les appareils très puissants comme la cuisinière électrique doivent être connectés par des fils de 6mm2 et protégés par un coupe-circuit de 32A. Il est important de répartir les prises et selon la norme, les prises placées au dessus du plan de travail doivent être placées à une hauteur minimum de 8cm. Les commandes d’éclairage seront de préférence placés près de chaque accès.

 

 

Devis en ligne gratuit

Devis en ligne gratuit